28/08/2015

Il y a 80 ans décédait la reine Astrid...

Il y a 80 ans, le 29 août 1935, la reine Astrid, quatrième reine belge, décédait lors d'un tragique accident de voiture à Küssnacht, en Suisse. Son époux, le roi Léopold III, était au volant du véhicule lorsque, distrait en regardant une carte routière que tenait la reine Astrid, il perdit le contrôle. L'annonce du décès de la reine provoqua un vif émoi et une grande tristesse en Belgique. En sa mémoire, de nombreuses rues, places ou autres édifices publics furent baptisés de son nom. DSCN6595.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Astrid était la seconde fille du prince Carl de Suède et de la princesse Ingeborg de Danemark. Elle est née le 17 novembre 1905 à Stockholm. Elle a vécu avec ses sœurs et ses parents dans un foyer simple et aimant. Timide et réservée, la petite princesse a reçu un enseignement à domicile. Elle a ensuite suivi des cours de puériculture.

astrid 8.jpg

 

Le prince Léopold, fils du roi Albert Ier et de la reine Elisabeth, tombe sous le charme de la princesse suédoise et l'épouse en 1926. Le mariage civil a eu lieu à Stockohlm le 4 novembre. A leur arrivée en Belgique, à Anvers, Astrid embrassa fougueusement son fiancé, ce qui mit la foule en délire. La bénédiction eut lieu quelques jours plus tard à Bruxelles.

astrid 2.jpgastrid 3.jpg

 

Le couple eut trois enfants : Joséphine-Charlotte, Baudouin et Albert. La princesse mettait un point d'honneur à s'occuper elle-même de ses enfants.

astrid 1.jpgastrid 9.jpgastrid 4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

astrid 5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léopold et Astrid deviennent roi et reine en 1934, suite au décès accidentel du roi Albert Ier. Astrid a donc été reine durant un très court laps de temps, puisqu'elle décède en 1935. Elle remplit ses engagements avec dévouement, accordant une attention particulière aux plus démunis. C'est ainsi qu'elle lance l'Appel de la Reine en 1935:

En devenant Reine, Astrid allait devoir remplir bien davantage d’engagements officiels, mais elle continua de s’en acquitter avec un grand dévouement.

"La preuve la plus marquante de cet engagement allait être donnée par ce que l’on a appelé l’Appel de la Reine" commente Christian Koninckx.

"La crise économique mondiale de l’entre-deux-guerres n’épargna pas la Belgique. Fin janvier 35, le Roi avait reçu en audience des chômeurs qui vinrent lui expliquer la gravité de leur situation matérielle et la détresse de leurs familles. La reine Astrid fut tellement marquée par ces précisions qu’elle interpella le ministre Henri Jaspar, qui présidait le comité national d’aide. Elle lui annonça qu’elle ouvrait le palais Bellevue - où elle avait résidé au début de son mariage - pour y accueillir les dons de la population en faveur des nécessiteux. Ce faisant, elle s’inspira sans doute d’une initiative de ses propres parents qui, en août 1914, avaient transformé leur résidence de Stockholm en atelier pour soutenir l’action de la Croix-Rouge en faveur des victimes de la Première Guerre."

L’Appel de la Reine donna lieu à un énorme élan de solidarité nationale et l’appui de la Croix-Rouge ainsi que de l’Œuvre nationale de l’enfance. La jeune Reine ne se contenta pas de solliciter l’aide de ses compatriotes, elle s’impliqua aussi personnellement dans l’action en suivant de près la réception des dons, mais aussi leur triage et la confection des colis.

Et pour s’assurer du suivi de l’opération, elle se rendit aussi un peu partout dans le pays à la rencontre des familles marquées par la grande dépression économique et sociale.

(Source de ce passage : http://www.lalibre.be/actu/belgique/astrid-une-reine-trop...).

astrid 7.png

astrid 11.jpgastrid 6.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article : Cindy Ghislain

Sources :

http://www.lalibre.be/actu/belgique/astrid-une-reine-trop...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Astrid_de_Su%C3%A8de

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.