• Mot du Président

    Mesdames, Messieurs, au moment où je rédige ce mot, les élections sont passées et rien encore n’est décidé. Une chose, cependant, semble presque certaine. Une réforme de l’Etat sera une des priorités de la nouvelle législature. Restons donc vigilants. S’il s’agit d’améliorer le fonctionnement de notre Etat belge, alors d’accord. S’il s’agit de détruire notre pays en le divisant alors non, nous ne pouvons accepter cela. Continuons donc à montrer notre volonté de garder l’unité de notre Belgique autour de son Roi.

     

    Notre section, fidèle aux objectifs de notre mouvement, n’a pas attendu. Le 27 juin prochain, nous officialiserons un jumelage avec la section d’Ostende de notre mouvement. Pourquoi un jumelage, me demanderez-vous, puisque la section d’Ostende fait déjà partie du Mouvement Dynastique et par conséquent, défend les mêmes objectifs que nous ? La réponse est simple : nous voulons montrer de façon claire et précise, que Flamands et Wallons peuvent encore faire beaucoup de choses ensemble même s’ils ne pensent pas nécessairement de la même façon. Ce jumelage ne sera pas qu’une cérémonie de plus comme il y en a déjà que trop. Il faudra le faire vivre, il faudra le faire grandir, il faudra le faire connaître. Sachez déjà que si nos deux comités sont décidés à travailler à cette tâche, il nous faudra aussi votre aide. Venez déjà le plus nombreux possible à Ostende, ce sera déjà un acte citoyen pour la défense d’une Belgique Unie.

     

    Il y a quelques jours, nous fêtions l’anniversaire de notre Souverain. A cette occasion, le comité à présenté ses vœux de bon anniversaire à Sa majesté le Roi. En même temps que cet anniversaire, c’était aussi la commémoration des 65 ans du débarquement des forces alliées en Normandie. A cette occasion, nous avons peut-être pensé à ceux et celles qui ont donné leur vie pour notre pays. A ce propos, le comité prépare deux activités. L’une vous est déjà connue, il s’agit de la visite des sites de la première guerre mondiale sur notre territoire. L’autre verra la mise à l’honneur de deux résistantes tournaisiennes durant la seconde guerre mondiale. Cette deuxième activité se fera en collaboration avec des écoles de Tournai.

     

    Enfin, les vacances approchent et avec elles notre fête nationale. N’oublions pas de nous manifester soit en pavoisant notre façade, soit en nous rendant au Te Deum, soit encore en montant à Bruxelles pour le défilé ou la fête populaire dans le parc devant le Palais.

     

    Que vive notre Pays et notre Roi